Hop !
Mes lectures été-mugbreak

6 romans dévorés pendant l’été 2016 !

Hello les petits chats !  Aujourd’hui je vous parle de mon orgie de lecture estivale : je crois que cette année en 2 semaine de vacances j’ai dévoré au moins 6 ou 7 bouquins !! Oui oui vous avez bien lu, ça en fait à peu près 1 livre en 2 jours, sans interruption…

6-romans-dévorer-été-2016-mugbreak

Il faut dire que je suis une grande lectrice, frustrée par le rythme de vie quotidien qui ne me laisse pas le temps de prendre ma dose de lecture… En plus j’habite à 5 minutes à pied de mon travail, donc j’ai même pas de temps dans les transports en commun à consacrer à ça.

 

Bref, du coup vous l’aurez compris, je me suis un peu lâchée pendant les vacances .

 

Aujourd’hui je vous partage donc mes lectures, ça donnera peut-être des idées à certains !

1. Demain est un autre jour, Lori Nelson Spielman

J’ai beaucoup aimé cette histoire d’une jeune femme qui perd sa maman et qui pour récupérer son héritage (qui se compte en millions), doit accomplir en 1 an une liste de tâches laissée par sa mère.

J’ai trouvé que même si l’histoire est assez prévisible (—> elle finit les tâches, est heureuse et touche son héritage), les rebondissements sont bien amenés et les choses ne déroulent pas exactement comme on aurait pu l’imaginer. Le personnage principal est très attachant et en tant que jeune femme de 26 ans, j’ai bien aimé voir ce qui pouvait se tramer dans la tête d’un personnage un peu plus vieux.

Lectures été 2016-mugbreak
2. Et je danse aussi, Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat

Alors je dois vous avouer avant de commencer que normalement je déteste les correspondances… Je trouve ça chiant, trop « à la première personne » car je trouve qu’il y a souvent trop d’étalage d’émotions et de sentiments, et pas assez d’action ou de description des situations.

Mais pour cette ouvrage (ainsi que pour le suivant d’ailleurs), je me suis laissée charmer et j’ai beaucoup aimé ! Les personnages sont très attachants, et j’ai beaucoup aimé la double écriture des deux auteurs : on sent une patte différente, et à mon sens ça participe à la véracité de l’histoire.

On suit donc l’histoire d’un écrivain reconnu qui reçoit une lettre et un paquet d’une mystérieuse admiratrice. Il la remballe gentiment, disant qu’il n’a pas le temps, etc… A partir de là, va se créer un échange un peu surréaliste, où finalement va naître une vraie amitié entre cette femme un peu paumée et lui. Il faudra attendre de dévorer la suite de leurs échanges pour comprendre que finalement cette rencontre est plus que celle d’une fan parmi tant d’autres.

Je vous laisse savoureux, mais pour moi ça fait partie de ces livres « feel good » qui vous laissent souriants à la fin.

3. Eux sur la photo, Hélène Gestern

Ce qui m’a attiré sur ce livre, c’est sa première de couverture, avec un photo vintage, qui me promettait une histoire à caractère « historique » comme je les aime. En fait les protagonistes vivent à notre époque, mais ils évoquent l’histoire de leurs parents respectifs dont les histoires se sont croisées dans le temps.

Ce livre est très agréable à lire, l’histoire est belle, bien qu’assez dramatique, et c’est surtout un régal pour les personnes qui aiment la photographie. En effet, tout le thème du livre est de prouver que les photos parlent et en disent parfois plus que ce qu’on sait de la scène qui est photographiée. Elles permettent surtout de fixer la mémoire, et elles jouent ici un rôle clé pour reconstituer l’histoire des personnages.

Bref, j’ai beaucoup aimé, je vous le recommande!

Lecture-été_mugbreak
4. Un coeur bien accroché, Jean-Philippe Sendker

Je suis tombée sur ce livre un peu par hasard, en fouinant dans les étagères de la maison où nous passions les vacances. Apparement c’est le tome 2 de l’histoire, mais je n’ai pas été gênée du tout (plus de 10 ans séparent les 2 histoires) et ça m’a du coup donné envie de lire le début.

On parle dans ce livre d’une jeune femme brilllante, de New York, qui se trouve face à des questionnements existentiels sur sa vie qui se manifestent sous la forme d’une voix qui lui parle à l’oreille… Pour comprendre son présent, elle va retourner voir son frère, qui est Birman, qui va l’aider à retrouver la propriétaire de cette voix, et aussi les réponses à ses questions.

Ce livre est très beau, on évolue dans un univers que je connais très mal, l’Asie, du coup j’étais contente de faire connaissance avec la Birmanie et ses croyances religieuses.

Beaucoup de questions et de philo (grand public hein, ça reste un livre de vacances), mais aussi de l’action puisqu’on assiste aux récits de vie d’autres personnages.

J’ai beaucoup aimé ce livre que j’ai trouvé très doux et heureux, même si j’avoue que la fin m’a laissé un brin perplexe…(l’histoire finit super bien, mais je ne me suis pas trop reconnue dans la tournure finale que prend l’histoire).

Si vous aimez l’Asie, les spiritualisés bouddhistes, allez-y foncez, vous passerez un bon moment.

5. D’après une histoire vraie, Delphine de Vigan

Ce livre là est celui qui me faisait le moins envie… Pour tout vous avouer, je suis partie en famille pour ces vacances (pas de vacances pour Monsieur Mug ni pour les copines), et j’ai piqué ce livre dans la chambre de mon frère qui l’avait acheté car on le lui avait conseillé pour sa rentrée en études supérieures. J’étais très intriguée, pas de résumé à l’arrière, seulement le nom de l’auteur, assez connue, et puis des mentions de Prix littéraires remportés… C’est pas vraiment mon style de me jeter sur les Goncourt et autres Prix Renaudot, mais je ne sais pas pourquoi j’ai eu envie de comprendre et connaître cet auteur.

Et ba, grosse claque… J’avoue que je me suis un peu fait ch*** pendant le début du livre, je trouvais qu’il ne se passait rien, c’était beaucoup de réflexions personnelles de la naratrice, très peu de personnages… Et puis finalement, je me suis laissée prendre au jeu, l’intrigue se crée au fur et à mesure, l’auteur fait monter une tension progressive, qui fait qu’à un moment on ne peut plus lâcher le livre… Et à la fin, boum, on repose le bouqin, terminé, et là on se dit « Oh la vache »…

Sincèrement je ne m’attendais pas à ça, c’est une vrair réflexion sur la notion de vérité, d’histoire vraie ou fausse, de fiction ou de réel… Je ne vous en dis pas plus, mais en tout cas je vous conseille cette lecture !

lectures été 2026-mugbreak 2
6. Tomes 4 et 5 d’Outlander, Diana Gabaldon

Et bien j’adore toujours autant ! Claire, Jamie, merci pour ces soirées passées à dévorer vos aventures !!

Je ne vais pas m’étendre sur le synopsis, pas envie de vous spoiler, mais je dirai simplement que le tome 4 m’a paru pas mal farfelu, avec des moments vraiment un peu trop fantastiques et science fiction à mon goût, et qui sortaient complètement du folklore écossais qui permettait au spectateur de « croire » à la problématique du voyage dans le temps qui démarre la saga.

Par contre le tome 5, un vrai régal ! On rejoint de près le contexte géographique et quasi temporel d’un de mes livres d’enfance préféré… Je ne vous en dis pas plus, mais si certains ont terminé les bouquins, vous reconnaitrez peut-être de quelle saga je parle ;)

Voilà voilà c’est fini pour aujourd’hui, je vous laisse digérer tout ça ! Globalement j’ai été très satisfaite de mes lectures, hâte de pouvoir prendre un peu de temps pour continuer à lire cette année.

Et vous, quelles sont vos top lectures de l’été ? Des suggestions pour mon planning de l’année prochaine ?

Éléonore
2 Commentaires
  • Manon

    Très chouette cette sélection (bon ok, j’arrive après la guerre mais c’est pas grave). Je ne savais pas trop quoi lire en ce moment, ton billet tombe à pic ! Merci 🙂 !

    Je te souhaite une belle journée. À très vite.

    Manon
    http://www.chouquettes-mascara.com

    9 novembre 2016 à 10 h 46 min Répondre
    • Éléonore

      Merci beaucoup 😉 Tu verras ces livres sont pleins de douceur et de bonnes odeurs de vacances, ça fait du bien quand l’hiver arrive ! Bonne lecture 🙂

      9 novembre 2016 à 12 h 13 min Répondre

Ecrire un commentaire

Mug Break est aussi sur Instagram