Hop !
burger_mugbreak_petite_victoire_mug_break

Petite victoire : Réussir à manger sain quand on rêve d’un burger

Aujourd’hui j’ai expérimenté une nouvelle petite victoire sur moi-même : j’ai réussi à réfréner l’immense envie qui me prenait de manger un énoooorme burger bien gras.

Alors oui ça peut sembler débile et anodin, mais j’avais quand même envie de vous partager ça ici.

 

Reprenons aux commencements…. Une jeudi soir comme un autre, un afterwork avec les collègues qui s’annonce très festif, et me voici le lendemain matin avec une magnifique gueule de bois, digne de mes plus belles années d’école de commerce (je vous laisse imaginer…).

 

Vous connaissez la chanson, qui dit gueule de bois, dit grosse envie de gras… Et me voici donc, le vendredi au bureau, à voir arriver les discussions qui précèdent les gros repas du vendredi (le débat est généralement de départager entre kebab, kfc, mcDo et l’autre burger du quartier).

 

Et aujourd’hui j’étais fière car j’ai réussi à ne pas craquer !

 

Je vous partage ici les petites astuces mises en place :

  1. Ne pas se laisser surprendre ! Si on n’y a pas réfléchi avant, on se retrouve en général « sans opinion » au moment crucial, et on a donc le réflexe de suivre les autres et d’écouter notre petite voix maléfique interne qui n’attend que ça.
  2. Il faut donc prévoir : quand on sait que ce type de situation va se présenter, bien réfléchir dès le matin à ce qu’on va manger.
  3. Se programmer quelque chose qui nécessite beaucoup de concentration après le déjeuner (réunion importante, travail minutieux, sport, etc), on aura donc une bonne raison en plus de ne pas abuser.

Mon foie et moi-même vous remercions pour votre attention jusqu’au bout de cet article ! 😉

 

Vous aussi partagez-moi vos trucs et astuces pour ne pas se laisser tenter dans les moments de tentation intense !!

 

Éléonore
Pas de commentaires

Ecrire un commentaire

Mug Break est aussi sur Instagram